Image default
Actu Tech

EasyJet : 2 200 cartes de crédit divulguées et 9 millions de clients touchés dans une cyberattaque

La compagnie aérienne low cost EasyJet a annoncé qu’elle allait prévenir les 9 millions de clients concernés par la fuite de données personnelles.

EasyJet a subi une cyberattaque qui a entrainé la fuite de données de 9 millions de clients. L’entreprise a identifié l’attaque en janvier et a déjà « fermé l’accès non autorisé » à son système informatique. Mais elle n’a publié un communiqué que ce mardi 19 mai, sous les conseils de l’Information Commissionner’s Office (Ico), équivalent britannique de la Cnil.

Parmi les données compromises se trouvent des emails et des détails de vols des 9 millions de victimes, ainsi que les coordonnées de carte bancaire de 2 208 clients malchanceux. En revanche, l’entreprise a précisé au Guardian que les données des passeports n’ont pas été affectées.

Les clients dont les données bancaires ont été compromises sont déjà avertis d’après EasyJet, qui se donne jusqu’au 26 mai pour prévenir toutes les personnes concernées par la fuite.

LES AUTORITÉS CRAIGNENT UNE CAMPAGNE DE PHISHING

Avec 9 millions d’emails et des informations de vol, des cybercriminels organisés pourraient monter des opérations de phishing.  La finalité de ce genre de campagne va de la petite arnaque financière à des menaces de plus haut niveau comme le déploiement de rançongiciels.

Sous la direction de l’Ico, la compagnie aérienne a donc donné des conseils de base aux victimes de la fuite : réinitialiser ses mots de passe, redoubler de vigilance vis-à-vis des emails reçus ou encore contrôler régulièrement ses comptes bancaires.

UNE AMENDE DE PLUSIEURS MILLIONS D’EUROS EN PRÉPARATION ?

EasyJet précise qu’ « il n’y a pas de preuve qu’il y a eu un usage abusif d’informations d’une quelconque nature », même si la fuite a été causée par une « cyberattaque hautement sophistiquée », d’après lui. Le groupe n’a pas donné plus de détail sur l’incident.

L’an dernier, son concurrent British Airways avait écopé d’une amende de 183 millions de livres, soit plus de 200 millions d’euros, pour une affaire similaire. Mais la fuite ne touchait qu’un demi-million de clients, soit 18 fois moins de personnes que EasyJet. L’ICO a l’autorité pour infliger une amende, en vertu du règlement général sur la protection des données.

Laissez votre vote

Plus

Related posts

Grand-mère passe toute l'année à préparer des centaines de cadeaux de Noël pour les nécessiteux

mr robot

Street medics , gilets jaunes et anonymous .

chrn0s

La police russe a arrêtées le groupe de pirates informatiques TipTop ,

chrn0s

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Hey ! Avant de partir....

Tu aime le site ?  
FAIT UN DON

Cliquez sur le bouton en bas et choisissez la somme 
SOUTIENS NOUS
Aide nous a resté gratuit pour tous
close-link

S'identifier

Mot de passe oublié?

Mot de passe oublié?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

S'identifier

Politique de confidentialité

Ajouter à la collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Send this to a friend