Image default
Actu Aninmaux

La chasse reprend en plein confinement !

Depuis le début du confinement, les rues sont vides, aucune femme ni aucun homme à l’horizon. Les animaux en profitent pour se pavaner dans les rues et reprendre leurs droits. Normalement, la chasse est interdite, pendant cet isolement. Mais, pour éviter la prolifération d’animaux sauvages, les dérogations préfectorales sont délivrées au compte-gouttes aux chasseurs…

De rares autorisations de chasse sont délivrées !

Normalement interdite en période de confinement, la chasse exceptionnelle peut reprendre. Pour lutter contre les dégâts que les animaux peuvent causer dans les villes et pour les cultures françaises, de rares autorisations sont délivrées aux chasseurs pour piéger les animaux.

Certaines bêtes, comme les sangliers ou les cerfs, laminent les ressources agricoles. Notamment dans les Landes, la préfecture a décidé d’autoriser la chasse des animaux pouvant détruire les récoltes. Par ailleurs, une autre préfecture française, celle de l’Aube, a autorisé l’agrainage en forêt. C’est une technique consistant à nourrir les sangliers pour les concentrer dans une zone et empêcher qu’ils s’approchent des cultures.

Attention, pour exercer la chasse comme l’agrainage, les conditions sont strictes: il faut se munir de l’autorisation de déplacement dérogatoire cochée à la case « missions d’intérêt générales », le permis de chasse, une copie de l’arrêté préfectoral et exercer l’activité en solitaire, en respectant toutes les mesures barrières. Par contre, le dépeçage peut être effectué à deux.

L’indignation des associations de protection des animaux

La Fondation Brigitte Bardot s’est indignée devant la délivrance de ces permis exceptionnels.

Cette association est engagée contre le lobby de la chasse, depuis longtemps. En effet, elle acte pour faire cesser les pratiques cruelles exercées sur les animaux. Elle s’offense surtout de la technique de l’agrainage.

Selon elle, les chasseurs « s’autorisent à poursuivre leurs nuisances et à perturber la nature, notamment en continuant à agrainer, favorisant ainsi la reproduction des sangliers… pour ensuite légitimer leur abattage » . 

Laissez votre vote

Plus

Related posts

Chasse : une battue dégénère, 158 sangliers tués en quelques heures

mr robot

Pourquoi on n’entend (presque) plus parler d’Anonymous

chrn0s

Coronavirus : des bracelets électroniques pour les malades en France ?

mr robot

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Hey ! Avant de partir....

Tu aime le site ?  
FAIT UN DON

Cliquez sur le bouton en bas et choisissez la somme 
SOUTIENS NOUS
Aide nous a resté gratuit pour tous
close-link

S'identifier

Mot de passe oublié?

Mot de passe oublié?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

S'identifier

Politique de confidentialité

Ajouter à la collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Send this to a friend